FUFU ATIKUMÉ (chez akpené)

Voilà un endroit pas comme les autres. Le carrefour de toutes les opportunités. Le coins des stars et des starlettes. Le milieu des envies gastriques les plus favorites. Nous voilà à atikumè ( dans les bois morts) selon ma traduction en français. Le milieu qui a connu pour sa part tous les rangs sociaux de la capitale Lomé. Ici s’y retrouvent maçons, menuisiers, vulganisateurs, étudiants, chômeurs, lèblè et même fonctionnaires. C’est l’endroit par excellence pour caler un rendez-vous moins cher. Loin de la forte concurrence ou de la bataille des mets européens que regorgent les fast-food de Lomé. Deux mille francs seulement tu mets la petite à l’aise. 1plat de foufou 600f, (Bon ya pour 800f aussi quand même hein) Avec une bouteille de malta, tranquillement tranquille la petite est rassasiée. Mais à côté de ça, j’ignore si les gens ont les narines bouchées ou si c’est leur libido gastrique qui contrôle leur rythme cardiaque.

MA PREMIÈRE FOIS AU FUFUDRÔME DE ATIKUMÉ

Je me rappelle du jour la comme si c’était hier. Je tenais une conversation dans un groupe whatsap quand à un moment donné une fille s’adressait à un mec du groupe lui demandant de l’inviter au fufu atikumé. Le mec, qui ne s’est pas fait prier à accusé réception au message de la demoiselle en calant avec elle un rendez vous sur Midi. Midi a sonné quand dans le même groupe on nous balance des photos du mec et de la demoiselle, accompagnés de deux de ses camarades dont je tairai les noms. Femme même quoi, une invitation entraînant deux autres lOL . Les voilà 4 personnes, savourant le copieux foufou, balançant les photos dans le groupe, nous faisant saliver comme le chien de pavlov. Curieux que je suis j’ai économisé deux semaines. Je suis parvenu à réunir la maudique somme de 5000f. Me voilà prêt à inviter une go à mon tour. Oui oui il m’a fallu deux semaines pour réunir 5000f. Il y avait une petite que je visais Depuis dans le groupe. Façon la petite est jolie, on dirait soleil de minuit. Pour faire genre taquin, je lance à mon tour l’invitation, Dieu du ciel elle répond automatiquement : je suis la jeffou, invite moi laaaa, avec un mignon emojin à côté. Je la prends direct inbox. Voilà drap, la petite me dit qu’elle deconnait, comme quoi elle serait même pas à Lomé. Putainn honte est versée sur moi. Mais on dit toujours que le second nom de Dieu c’est le temps. Une autre nana du groupe qui s’invite bienheureuse dans mon box. Après une brève discussion on s’entend sur 14h. Il sonnait déjà 13h. Je file prendre ma douche, je mets mon Jean le plus chic, une paire de claquette adidas et un t-shirt rouge que j’avais trouvé dans abloni au prix de
250f, moins cher mais façon habit la est zooo. J’étais prêt et je n’attendais que le coup de fil de la petite. 10min plus tard elle m’appelle qu’elle était déjà sur les lieux. Je démarre tranquillement ma moto, 5min après j’étais au lieu du rendez vous. Quelle fut ma surpise ??? La meuf était la oui, mais avec deux potes à elle, je sais pas si c’est un rituel chez elles mais ces demoiselles s’invitent toujours en trio. Mon coeur a fait gboka sur le coup mais j’ai gardé mon sang froid. Elles n’iraient quand même pas au dela de mes cinq mille. Je m’approche tout doux. On s’échange les civilisations et comme un Juan je prend place. Nous passons ensuite nos commandes. Pour moi c’était juste un coca. Et oui, j’avais déjà rechigné la nourriture dès mon entrée dans le restaurant. L’odeur de la viande d’animal fraîchement tué me donnait envie de gerber. Je suis resté calme et serein ; Du monde il y en avait. Chacun se jetait avec hargne sur son plat, savourant chaque coups comme si c’était le dernier. On se croirait à une réception de mariage à kpalimé. Les gens ne cessaient d’arriver. Le plus drôle c’était de voir des filles qui s’habillaient comme si elles avaient été invitées à l’Elysée pour célébrer la victoire de la france à la coupe du monde 2018. Mais non, c’est foufou 600f elles venaient manger comme ça hein !!!

Des selfies pleuvaient de part et d’autre. Sûrement pour faire part de leur moment détente aux membres de leur groupe whatsap. Mon invité à moi, enfin, mes invitées à moi elles par contre étaient plutôt tranquilles. Après consommation je demandais à avoir l’addition, on me fit comprendre que la bas il n’est point question d’addition. Il fallait que j’aille moi même régler au comptoire. Ce qui fut fait à la minute. J’ai dépensé pour nous 4, en boissons et en foufou la somme de 3400f. Et dire qu’on était 4. Frère, essaie ça à la rumba et revient moi heureux. À part l’odeur gênante de la sauce qui m’a accueilli à l’entrée, j’avoue que c’était un endroit plutôt tendance pour des petits rendez vous passagers entre amis. Reconnu pour son prestige gastrique, elle faisait la une dans tout Lomé. Celui qui n’a jamais mangé chez akpené, c’est clair que son estomac est gaou. A tous les fans du fufu attikumé. Big up a vous…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s