L’ÉMERGENCE DES HOMMES, ET/OU DES FEMMES

Effect_20180411_211228Bonjour, bonsoir, à tous mes followers. Tout dépend de l’heure à laquelle vous lisez ce billet. Vous avez sûrement remarqué que je fais maintenant preuve d’une lenteur exagérée à poster des billets. Et bien allons croire que le blogueur que je suis est à cour d’inspirations. Et comme un avant propos, je tiens à signaler que ce post-ci n’est pas le fruit de mon inspiration, on va dire qu’il est plutôt le fruit de mon imagination. Mon amour pour l’écriture n’est pas prêt de s’envoler rassurez-vous. Mais devant cette lutte acharnée qu’est la course au succès, le travail n’est pas de tout repos. Faut aller ici pour essayer ceci, faut rester là pour tenter cela, et de vric en vrac on se retrouve chargé, débordé, le Schneider on le range dans sa trousse, le brouillon on le brûle. Restez zen, je vous l’ai promis, on ira jusqu’au bout. Considérons ce billet comme un exercice. Allez y vous acharner au Realtalk d’Adzovi, ce fut son idée de me faire écrire ceci. Allez, laissons les mots nous faire du bienEffect_20180411_211142.jpg

Alors aujourd’hui on parle de l’émergence des hommes et/ou des femmes. Les hommes, le sexe fort le dit-on souvent, quoique abus de langage je considère cette expression. Ne pensez-vous pas que l’attention à longuement été portée sur les femmes? Les femmes par ci, les femmes par là, c’est bien beau de s’en soucier, mais à côté, qu’advient-il des hommes? L’homme dont le rôle reste des plus importants dans un couple, dans la société, dans la protection de la nature, et surtout, dans la famille. Être respecté dans sa dignité, son intégrité. Être écouté dans ses besoins de dialogue, d’échange, de relation sociale. Être entendu sur les demandes de santé, d’hygiène, de vie. Bénéficier d’un niveau de revenu et des conditions de vies satisfaisantes. Tels sont les souhaits légitimes des hommes.
Nous sommes donc confronté à un defi majeur, défi qui place l’homme au cœur des dispositifs publics qui lui sont adaptés. Cet allongement de situation qui ouvre tant de nouvelles possibilités, s’accompagne hélas souvent d’une perte d’attention, parfois lourdes. Les hommes aujourd’hui, ont prit sur eux la responsabilité de s’attribuer tout les mérites. C’est lui qui doit diriger sa firme, c’est lui qui doit présider le pays, c’est lui qui se voit au devant de la femme à être le DG de l’entreprise, ne voulant à la femme, rien laisser. Sans crier gare, il s’auto-detruit en étant au cœur de toutes les activités, se voit être à la hauteur, en tout, et pour tout, négligeant ainsi ses rapports de partenariat le liant ainsi à la femme. Admettons quand même que jouer un rôle, enfin, jouer le rôle le plus important est favorable à son bien être (Intérieur, que extérieur) et à l’accomplissement du développement personnel. Ce développement personnel qui est la mise en œuvre des comportements adaptés pour la réussite de ce qu’on entreprend, pour les bonnes relations avec les autres. Or, quand l’homme cherche à jouer un rôle, il vit des expériences qui le font évoluer. Quand l’homme agit, il se trouve confronté à la réalité. Il doit comprendre l’environnement dans lequel il veut agir et rencontre parfois des difficultés qu’il doit surmonter. Il peut être amené à coopérer avec d’autres personnes pour atteindre ses objectifs. Il doit souvent s’adapter aux situations, aux personnes avec lesquelles il inter-agit. Il doit parfois s’interroger sur ses comportements et les changer quand il constate qu’ils sont inefficaces ou inappropriés. Toute ces expériences, ces situations vécues, ces événements subis ou ces actions entreprises contribuent à son développement personnel et son émergence. Et ce d’autant plus que l’homme cherche à en tirer les leçons, car même si son émergence s’acquiert surtout par l’expérience, il est favorisé quand il est accompagné par sa réflexion et par un enseignement adapté. L’homme à lui seul accompli des choses énormes, voir brillantissime, cela lui à vallu un coup de galon qui finalement s’est transformé en ego surdimensionné-demesuré qui a finalement et inconsciemment rendu la femme marginale. Ces femmes aussi qui avec l’évolution du monde arrivent à se tailler une place au sein de la société. Des places qui au final leur pousse à une révolte au profit des ailes qu’elles se sont vues prendre. Elle réclament même la mixité dans le genre, un blog leur a été attribué même pour cela. Lisez donc le blog du salaud. Le lien suivant http://www.salaudlumineux.mondoblog.org)

C’est la course au mérite entre les deux sexes. Les femmes ne se laissent plus faire. Parcourons un peu leur bravoure à faire face aux hommes. Vigdis Finnbogadòttir, première femme élue présidente au suffrage universel (Island 1980). Corazon Aquino, première femme élue présidente en Asie (philippine 1986). Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue au suffrage universel direct à la tête d’un État Africain (Liberia 2005) et caetera…

Cette liste de dirigeantes politiques recense toute les femmes qui ont été un jour présidente, première ministre, présidente d’assemblée parlementaire où ayant eu un rang de chef d’État (hors femmes monarque) depuis la fin de la seconde guère mondiale. L’intérêt porté aux femmes de nos jours reste des plus connus, c’est pas demerité admettons. C’est vrai qu’on a longtemps porté l’attention sur les femmes. Ce sont elles les plus faibles, les plus abusées, les plus marginalisées. Tout ce froufrou d’abus de pouvoir des hommes sur les femmes a poussé celles-ci à une révolte sans merci. Révolte qui aujourd’hui place les femmes en premier plan sur ce tableau qu’est celui d’un monde où l’égalité des sexes reste des plus approuvées. Dirons nous dans ce cas de figure que eux, hommes d’aujourd’hui restent en marge? Et bien tel serait le résultat d’une volonté obsessionnelle à vouloir tout faire, tout seul. À force de se placer des galons, on s’oublie, et sa place on la perd. Si l’on doit faire mention d’une émergence possible, on parlera tant de l’émergence des hommes, que des femmes. Il faudrait faire preuve d’une parité absolument adéquate quand aux deux sexes. L’un ne surpasse pas l’autre. Là, reste un couple en émergence, rien à avoir avec le couple a responsabilité matrimoniale où l’homme reste sujet dominant et la femme sujet dominé. Dans le cas de la société moderne, les hommes, tout comme les femmes ont leur rôle à jouer. On a été à la même école, on a reçu les même cours, passé les mêmes examens, obtenu les mêmes diplômes. Pourquoi donc accorder un privilège particulier à l’un et oublier l’autre? Il faudrait que nous prenions conscience à s’avoir l’un au côté de l’autre. Deux grandes idées naissantes attribuent a la planète une avancée inédite. Même qu’en 2017, en avril, 1ans déjà, on a connu ici même au Togo, le projet WEP-TOGO (WOMEN ENVIRONMENTAL PROGRAMME TOGO)Effect_20180411_213805.jpg qui avait organisé un atelier de renforcement des capacités des femmes (issues de plusieurs organisations) sur les ODD ( OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE et le genre). Hommes comme femmes, tous peuvent être bons dirigeants dans le domaine d’une perspective d’évolution mondaine. L’art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l’orchestre. Il faut toute fois savoir accorder à chacun le juste titre au mérite des efforts bien distingués. La vie d’un élu est ponctuée par des nombreuses manifestations et occasions au cours desquelles il est amené à se montrer digne d’intérêt. Des erreurs, on a pas fini d’en commettre, c’est d’ailleurs même le propre de l’homme de se tromper. Seul l’insensé persiste dans son erreur. Telle est sans doute la meilleure définition de la route de la soie, ce chemin initiatique et mercantile, la philosophie du rendez-vous, l’émergence d’un esprit vagabond…Effect_20180411_211206.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s