LA COURSE AUX BÉBÉS OÙ LES BÉBÉS EN COURS

 

BON POUR UN AVERTISSEMENT JE TIENS À SIGNALER QUE MOI-MÊME JE ME RAPPEL PAS AVOIR ECRIT CELÀ. IL SE PEUT QUE JE SOIS ANIMÉ D’UN ESPRIT SURNATUREL AYANT PRIT CONTRÔLE DE MON BLOG. BIG LOL. ALLEZ BONNE LECTURE POUR VOUS QUI ME SUIVEZ ET ME SOUTENEZ TOUJOURS DANS MES DELIRES. Effect_20180405_193619.jpg

DÉDICACE À MON TRÈS CHERS AMI ET PARTENAIRE COMLAN FRANCK-SEBASTIEN

Avec tout le respect qu’on leur doit, on peut tout de même blaguer un peu hein… Let’s start go.

Un bébé réserve plus de surprises à ses parents. Les grandes premières seront plus nombreuses que vous croyez d’ici son premier anniversaire. Saviez-vous qu’un bébé à déjà des états d’âmes dans le ventre de sa mère? En regardant une échographie 3D, on peut voir un bébé pleurer, sucer son pouce, bailler, avoir le hoquet et même rêver. On se demande à quoi il rêve, lui qui n’a pourtant encore rien vu. Pendant son séjour dans le ventre de sa mère, le bébé s’entraîne à avaler en buvant de liquide amniotique. Mais il n’élimine pas le déchet qui reste dans ses intestins. Ces déchets forment ce qu’on appelle le méconium. Enfinnnn bref, je prévoyais pas vous faire une leçon sur l’anatomie ou sur le métabolisme des bébés. Je décline par ailleurs toute responsabilités sur les propos sanglantes dans les paragraphes suivants. Je suis juste fâché contre les bébés. Qu’ont-ils pu bien me faire n’est ce pas? Suivez plutôt, s’ils peuvent se permettrent de rêver, alors je peux aussi me permettre de les attacher. Mdr. Ça va saigner. Allez, du sang à profusion…

Bon, nous somme actuellement à adidogome, plus précisément à soviepé. Un petit quartier pouri des environs avec une population à caractère particulièrement démentiel. C’est le genre d’environnement dans lequel on se lasse trop vite. Mettre les voiles par un matin d’ennuis exaspérant, prendre la poudre d’escampette. C’est le côté idyllique des jeunes qui y vivent. C’est dans mon quartier que tu trouveras une maison à culte vodou à seulement cinq mètre d’une église qui clame haut et fort et proclame les louanges du bon Dieu et qui parfois se vautre dans des bondieuseries divinatoires. Louant un espace-culte à proximité d’un bâtiment qui autrefois servait d’immeubles à fiscalité pendant qu’un assez grand nombre de fidèles pour ma part immerge dans le dogmatisme loue le seigneur.

Je sais vous êtes impatient d’en arriver à la partie où je critique les bébés et où je sort les côtés cachés des prouesses-sexuelles de ces jeunes qui portent des préservatifs, non pas pour se protéger des IST, mais pour éviter les grossesses surprises. Cette fois-ci, la nasse à raté le requin, parce-qu’il n’a fallut de rien pour que eux, jeunes de soviepé fassent mine d’une pandémie : LA COURSE AUX BÉBÉS…
C’est le genre de quartier où des filles à moitié nues, dansent sur de la musique pornographique pour des hommes lubriques et dépravés.Effect_20180405_193357.jpg Non mais franchement, quel homme censé, muni de toute ses fonctions cognitives, aimerait dans ce cas de figure avoir un bébé? En plus je trouve drôle et stupide que tout le monde les trouves mignons. De petites créatures hideuses, des gouffres financiers, de petits êtres pas très censés qui à longueur de journée se foutent de la gueule de leur géniteurs en chialant comme des gyrophares pour rien. Ils font pipodo (pipi, popo et dodo) comme si le monde était à eux. Ils prennent même pas soin de respecter la moindre norme de salubrité. Effect_20180405_193448.jpgNous vivons une époque particulièrement banale qui fait preuve d’une Paradoxe assez déplorable au vu et au su de tout ce qui se trame. Sexe, cigare, alcool, voilà le péché-mignon d’une jeunesse désœuvrée et déséquilibrée, laissée pour compte, laissée pour et contre des tendances addictives concluant sur une débauche assez troublante pour eux, parents, faibles d’esprits et de caractères à maintenir leur progéniture au calme. À côté d’eux, j’en connais des parents, on en connaît tous d’ailleurs des parents qui même l’idée de leur annoncer que toi, enfant, tu aimerais prendre part aux activités culturelles de ton établissement ne te traversera pas l’esprit. Tu ne seras même pas arrivé à <<cultu>> que tu verras le <<relle>> se transformer en une superbe et gigantesque claque géante qui fera défiler sous tes beaux yeux presque alarmés des étoiles filantes qui te prédiront l’avenir par ces mots: AUCUNE SEMAINE CULTURELLE POUR TOI PAUVRE CON.
À cette allure, comment leur annoncer une grossesse, qui pour ma part, pas vraiment désirée mais acceptée?Effect_20180405_203711.jpg

Généralement, très souvent même d’ailleurs, c’est quand une personne réussi sa vie et dans sa vie que cela donne envie de lui emboîter le pas. Mais à soviepé parcontre, le fait qu’un mec dépose un polychinelle dans le tiroir d’une nana donne envie à tous les autres connards du quartier d’en faire autant. Il n’est point question que je tombe dans ce piège qui finalement me conduira dans un gouffre infernal et où de loin je verrai le bout du tunnel sans pour autant l’atteindre et ensuite admirer la beauté d’une vie plutôt tranquille. D’ailleurs, qui dit même qu’on est tous appelé à avoir des bébés? Et même si c’était le cas, je pense qu’une préparation se doit d’être faite. Bon ça c’est dans les pays développés que cela se fait hein. Vous deux, futur parents d’un môme en cours de téléchargement êtes censés participer à des cours d’allaitement. Comment changer la couche au bébé? Comment nourrir le bébé? Comment faire taire le bébé quand il pleure? Comment? Comment? Comment? Voilà ce que j’appelle de la folie à sens ironique-inversé. Et ça c’est dans les conditions où nos futurs géniteurs qui ont voulu exhiber le charme que dégage leurs ébats-sexuels vivent ensemble. Je préfère garder ma femme belle et rebelle plutôt que de lui faire faire un enfant pour après l’avoir moche et remoche. Il faudrait dans ce cas me priver d’amour, d’émotions, et du plus sacré des devoirs matrimoniaux pour que j’aille à l’encontre de mes principes les plus chèrs…Effect_20180405_193515.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s